UNE ENTREVUE AVEC
Lee Goldman, Kate MacDonald et Joshua Varghese
Équipe de la gestion immobilière de Signature Gestion mondiale d'actifs

AOÛT 2018

Signature Gestion mondiale d'actifs, une société affiliée de First Asset, a augmenté son expertise dans le domaine des placements immobiliers en accueillant deux gestionnaires de portefeuille très expérimentés, auparavant employés par Gestion de Placements First Asset, une société de CI Financial. Le 1er juin 2018, Lee Goldman et Kate MacDonald se sont joints á Joshua Varghese pour former une nouvelle équipe plus importante spécialisée dans les placements immobiliers. Ils continuent de gérer les mandats de placement immobiliers de First Asset; le FNB de FPI canadiennes CI First Asset et le First Asset REIT Income Fund ainsi que des actifs immobiliers d'environ 4 milliards de dollars dans divers fonds CI.

Dans la Foire aux questions qui suit, l'équipe explique pourquoi le FNB de FPI canadiennes CI First Asset (TSX : RIT) reste un excellent choix pour les investisseurs, même en période d'augmentation des taux.

Q : Pouvez-vous expliquer les changements apportés á la gestion de portefeuille touchant le RIT et les principaux avantages de ces changements?

Signature Global Asset ManagementSignature Gestion mondiale d'actifs – Nous sommes tous heureux d'avoir l'occasion de consolider nos ressources et notre expérience sous l'égide de Signature – une décision qui, selon nous, offrira de nombreux avantages aux investisseurs á long terme. Même si le RIT reste un fonds axé sur le Canada, il donne la possibilité d'investir jusqu'á 30 % de son actif á l'extérieur du pays. Le fait de faire partie d'une des équipes de placements immobiliers les plus importantes au Canada améliore encore plus notre accès aux meilleures sociétés et occasions mondiales et offre á nos investisseurs les avantages d'une plus grande diversification et un potentiel de rendements accrus.

Q : Pourquoi le secteur des fiducies de placement immobilier canadiennes reste-t-il intéressant pour les investisseurs?

Nous continuons de trouver de la valeur dans un certain nombre de FPI canadiennes. Les fondamentaux du secteur immobilier commercial canadien restent sains dans l'ensemble, á l'exception du secteur albertain des immeubles de bureaux. Ils s'appuient sur une forte demande et une bonne offre, des loyers généralement en hausse, des dettes á prix intéressant et des prix de placements immobiliers directs qui devraient rester élevés; en particulier pour les immeubles de base et l'immobilier urbain.

Les FPI canadiennes se négocient en moyenne á environ 5 % sous leur valeur liquidative, alors qu'elles se négocient habituellement en moyenne á environ 2 % au-dessus de leur valeur liquidative. Historiquement, le moment idéal pour acheter des FPI est lorsqu'elles se négocient en dessous de leur valeur liquidative. En général, pour les FPI á l'échelle mondiale, la fourchette de négociation est vaste, certains émetteurs se négociant avec des primes supérieures á 10 % par rapport á leur valeur liquidative, alors que d'autres se négocient avec des escomptes de plus de 10 % – ce qui souligne la nécessité d'appliquer une gestion active dans le contexte actuel.

À 5 % environ en moyenne, les rendements des FPI canadiennes restent attrayants du point de vue du rendement relatif et du rendement absolu. Au cours des dernières années, les équipes de gestion des FPI canadiennes se sont efforcées d'améliorer la qualité des portefeuilles et d'assainir leurs bilans en réduisant leurs ratios d'endettement et de distribution - créant ainsi des sociétés de meilleure qualité et plus performantes á long terme. Le taux de distribution moyen des FPI de l'univers des FPI canadiennes est d'environ 80 % (selon les flux de trésorerie ajustés provenant des activités d'exploitation de 2019 - ce taux de 80 % est fondé sur les estimations consensuelles des flux de trésorerie ajustés provenant des activités d'exploitation établies par Bloomberg pour l'univers des FPI et des SEI canadiennes. Source : Bloomberg, First Asset. Au 31 août 2018).

Q : Pourquoi les investisseurs devraient-ils détenir des parts du FNB de FPI canadiennes CI First Asset (TSX : RIT)?

Le RIT est le seul FNB de FPI canadiennes á gestion active. Le fonds affiche une excellente feuille de route depuis ses débuts en 2004 comme fonds á capital fixe. Depuis sa conversion en FNB en juillet 2015, les actifs gérés du fonds ont été multipliés par cinq, montrant á quel point la stratégie est populaire auprès des investisseurs.

La période de cinq ans terminée décembre 31, 2020 a été particulièrement intéressante, car elle a été marquée par plusieurs corrections du marché, une forte volatilité des taux d'intérêt et un rendement de marché variable pour le secteur des FPI. Au cours de cette période, le RIT a surpassé son indice de référence, l'indice plafonné des FPI S&P/TSX, en produisant un rendement annualisé de 9,4 % contre 8,0 %, avec 13 % moins de volatilité telle que mesurée par l'écart-type. En conséquence, le RIT affiche un ratio de Sharpe supérieur á celui de son indice de référence pendant cette période, profitant tout autant des hausses du marché avec une meilleure résistance aux baisses, comme mesuré par les ratios d'encaissement des hausses et des baisses.


Fatal error: Allowed memory size of 268435456 bytes exhausted (tried to allocate 130968 bytes) in /net/nas01/mnt/data/sites_web3/criterion/sites/www.firstasset.com/scripts/classes/disclaimers/index.php on line 33