Formation

Êtes-vous prêts à investir dans les FNB?

Les fonds négociés en bourse procurent aux investisseurs canadiens un choix plus vaste que jamais. Si vous commencez tout juste à vous demander comment les FNB peuvent s’intégrer à votre portefeuille, il est important de poser à votre conseiller en placement les cinq questions essentielles suivantes, afin de vous assurer d’être sur la bonne voie pour atteindre vos objectifs financiers.

1. Ma vision de la retraite est-elle réaliste?

Faites part à votre conseiller de vos projets futurs liés à votre mode de vie. Avez-vous l’intention de voyager, de démarrer une nouvelle entreprise ou de travailler à temps partiel? Déterminer comment vous entrevoyez l’avenir vous aidera, votre conseiller financier et vous, à établir un cadre solide.

2. Mon plan fonctionne-t-il?

Demandez quel a été le rendement global de votre portefeuille l’an dernier, ainsi qu’au cours des trois et cinq dernières années. Renseignez-vous sur le niveau de risque que vous devez accepter pour obtenir ce rendement. Si le rendement corrigé du risque n’est pas satisfaisant, apportez les modifications qui s’imposent.

3. Est-ce que je garde tous mes œufs dans le même panier?

Une des principales leçons apprises lors de l’effondrement du marché financier en 2008 concerne l’importance de la diversification. Si vous investissez dans un nombre restreint de types de placements ou si vous comptez sur l’appréciation de votre demeure ou de votre entreprise, demandez à votre conseiller de vous parler des fonds négociés en bourse (FNB). Les FNB sont comparables aux fonds communs de placement, en ce sens qu’il s’agit de fonds composés d’une série de placements (actions, obligations, etc.); ils se négocient toutefois sur les marchés boursiers, comme les actions.

4. Les FNB me conviennent-ils?

Un simple achat abordable vous donne accès à des stratégies et à des marchés entiers, et vous procure un portefeuille bien diversifié et à l’abri des perturbations des marchés. Évidemment, tous les FNB ne s’équivalent pas; avant de rencontrer votre conseiller, vous auriez donc intérêt à vous renseigner sur certaines sociétés spécialisées, comme First Asset (http://www.firstasset.com/fr/), qui visent à procurer aux investisseurs des rendements supérieurs corrigés du risque.

5. Est-ce que j’économise suffisamment?

Il est nécessaire de discuter avec votre conseiller de vos habitudes de consommation (un sujet qui peut réserver de mauvaises surprises) et de modifier celles-ci en conséquence. Peu importe combien d’argent vous avez, si vos dépenses excèdent vos revenus, comme c’est le cas pour bien des gens, vous avez un problème.


Des renseignements importants sur chaque FNB CI First Asset figurent dans leurs prospectus simplifiés respectifs. Les particuliers devraient consulter des professionnels, au besoin, avant d'investir. Les placements peuvent ne pas convenir á tous les investisseurs. Sous réserve de certaines conditions. Vous pouvez obtenir le prospectus en vous adressant á votre conseiller en placement, en communiquant avec First Asset ou en consultant le site www.sedar.com. Les fonds communs de placement peuvent comporter des commissions, des frais de gestion et d'autres charges. Les FNB ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et le rendement passé peut ne pas se reproduire.

Les commentaires présentés ont été préparés á titre d'information générale. Ils ne visent pas á fournir des conseils applicables á une situation particulière, y compris (sans restriction) des conseils de placement, financiers, juridiques, comptables ou fiscaux. Les opinions exprimées dans le présent document sont exclusivement celles de First Asset et peuvent changer sans préavis. First Asset ne peut être tenu responsable des pertes ou dommages, directs ou indirects, pouvant découler de l'utilisation de ces renseignements ni des erreurs ou omissions que ces renseignements peuvent contenir. First Asset n'est aucunement tenue de mettre á jour les renseignements contenus aux présentes.