Formation

Comprendre la couverture de change

Lorsque le dollar canadien fluctue par rapport à d'autres devises, tous les Canadiens sont touchés d’une façon ou d’une autre. Par exemple, si vous achetez un téléviseur des États-Unis et que le dollar canadien s'apprécie par rapport au dollar américain, vous aurez à débourser moins de dollars canadiens pour acheter le téléviseur. Or, si le dollar canadien se déprécie, vous devrez mettre plus de dollars canadiens pour acheter le même téléviseur. Ce principe s’applique à toute opération financière et à tout placement où la valeur des devises entre en ligne de compte, y compris les fonds négociés en bourse (FNB).

La variation de la valeur d'une devise par rapport au dollar canadien (appelée risque de change ou risque lié au taux de change) est un facteur important à prendre en considération avant d’investir dans un FNB qui investit dans des actifs étrangers. Par exemple, si les placements sous-jacents du FNB sont achetés en dollars américains (soit des sociétés américaines inscrites à une bourse américaine), l’appréciation ou la dépréciation du dollar américain par rapport au dollar canadien peut ajouter ou nuire au rendement des placements.

En fait, l'investisseur a deux options : 1) être exposé aux fluctuations des devises, c’est-à-dire demeurer non couvert; ou 2) adopter une couverture de change. L’objectif de la couverture de change est de réduire ou d’éliminer l'effet des variations des cours du change pendant la durée du placement, de sorte que le rendement obtenu par un investisseur canadien dépend uniquement de la fluctuation de la valeur des actifs sous-jacents, et n'est pas influencé par ces variations.

Rendement des actifs étrangers +/ - Variation du taux de change = rendement total d'un placement

Currency Hedging removes this part of the equation

Pour réduire ou éliminer l'incidence des variations des taux de change, les FNB qui investissent dans des actifs étrangers sont assortis d'une couverture de change.

Comment fonctionne la couverture de change

Pour mettre en œuvre une couverture de change, le FNB conclut une entente avec un ou plusieurs courtiers en placement dans le but de vendre un contrat de change à terme (le « contrat à terme »). Si la devise se déprécie par rapport au dollar canadien, le FNB réalise un gain sur la valeur du contrat à terme, compensant la perte de change. À l'inverse, si la devise s'apprécie par rapport au dollar canadien, le FNB réalise une perte sur la valeur du contrat à terme, annulant le gain de change. Dans les deux cas, l'incidence de la fluctuation du taux de change est éliminée.

Les taux de change varient au fil du temps

Taux de change à la clôture, sommets et creux, de 1950 à aujourd'hui $ US à $ CA $ CA à $ US
18-01-2002  1,6125 $ 0,6202 $
06-11-2007 0,9215 $ 1,0852 $

Source : Banque du Canada

Depuis son creux de 2002 à son sommet de 2007, le dollar canadien s'est apprécié de 75 % par rapport au dollar américain. Un FNB dont le mandat de placement est d'offrir une couverture de change éviterait les effets négatifs de cette forte fluctuation de la valeur relative de ces deux devises, tandis qu'un FNB non couvert aurait été désavantagé dans la mesure où ses placements étaient libellés en dollars américains.

Bien que le tableau ci-dessus fournisse un exemple extrême de la variation des taux de change, le tableau ci-dessous présente la volatilité sur douze mois du taux de change entre le dollar canadien et le dollar américain au fil du temps, qui peut également être considérable sur de courtes périodes. Les FNB qui ont recours à une stratégie de couverture de change cherchent à éliminer (ou à réduire considérablement) les effets de la fluctuation des taux de change.

Exemple : En décembre 2003, 1,00 $ US était équivalant à 1,31 $ CA (ou 1,00 $ CA était équivalant à 0,76 $ US). Or, en décembre 2007, le dollar américain équivalait à un peu plus de 1,00 $ CA (ou 1,00 $ CA équivalait presque à 1,00 $ US).

Date US à $ CA $ CA à $ US
2003 1,3124 $ 0,7619 $
2004 1,2176 $ 0,8213 $
2005 1,1613 $ 0,8611 $
2006 1,1528 $ 0,8674 $
2007  1,0031 $ 0,9969 $
2008 1,2344 $ 0,8101 $
2009  1,0560 $ 0,9469 $
2010 1,0079 $ 0,9921 $
2011 1,0241 $ 0,9765 $
2012  0,9898 $ 1,0103 $
2013 1,0637 $ 0,9401 $

Source : Banque du Canada, à la fin de l’année

Un investisseur devrait-il opter pour la couverture de change?

Il est important pour les investisseurs de s'interroger sur leur appétit pour le risque de change avant d’investir dans un FNB comportant un mandat de placement étranger, et non une fois le fonds acheté, quand ils se demanderont pourquoi ils n'obtiennent pas les résultats escomptés (compte tenu de la performance du marché). Certains soutiennent qu'à long terme, les fluctuations des taux de change se neutralisent, ce qui rend la couverture inutile. Pourtant, les partisans de la couverture de change soutiennent que la plupart des investisseurs ne détiennent pas leurs placements assez longtemps pour atténuer les effets de la volatilité des taux de change.

Éléments importants à considérer

Couverture

 

Absence de couverture

Court terme

Horizon de placement

Long terme

Portefeuille concentré

Diversification du portefeuille

Bien diversifié par devises

Sans opinion

Opinion à l’égard des taux de change

Opinion éclairée

Passif

Niveau d'activité

Actif

Les investisseurs ont le choix

Les investisseurs peuvent choisir d'accepter ou non le risque de change. L'absence de couverture pourrait convenir à certains investisseurs, mais pas à d'autres. Pour ceux qui achètent des titres étrangers, une stratégie de couverture de change peut être complexe et coûteuse. Toutefois, les porteurs de parts de FNB qui cherchent à éviter l’incidence des fluctuations des taux de change profiteront du fait que certains FNB utilisent des techniques de couverture à moindre coût destinées aux clients institutionnels.

Pour en savoir plus sur la couverture de change et les produits de placement qui peuvent vous aider à répondre à vos besoins de couverture du risque de change, veuillez communiquer avec votre conseiller en placement.


Des renseignements importants sur chaque FNB CI First Asset figurent dans leurs prospectus simplifiés respectifs. Les particuliers devraient consulter des professionnels, au besoin, avant d'investir. Les placements peuvent ne pas convenir á tous les investisseurs. Sous réserve de certaines conditions. Vous pouvez obtenir le prospectus en vous adressant á votre conseiller en placement, en communiquant avec First Asset ou en consultant le site www.sedar.com. Les fonds communs de placement peuvent comporter des commissions, des frais de gestion et d'autres charges. Les FNB ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et le rendement passé peut ne pas se reproduire.

Les commentaires présentés ont été préparés á titre d'information générale. Ils ne visent pas á fournir des conseils applicables á une situation particulière, y compris (sans restriction) des conseils de placement, financiers, juridiques, comptables ou fiscaux. Les opinions exprimées dans le présent document sont exclusivement celles de First Asset et peuvent changer sans préavis. First Asset ne peut être tenu responsable des pertes ou dommages, directs ou indirects, pouvant découler de l'utilisation de ces renseignements ni des erreurs ou omissions que ces renseignements peuvent contenir. First Asset n'est aucunement tenue de mettre á jour les renseignements contenus aux présentes.