Formation

Construction d’un portefeuille de FNB

Pour déterminer si vous réaliserez ou non vos objectifs financiers à long terme, vous devez vous doter d’un portefeuille de placement qui vous convient. Mais avant de choisir les titres qui composeront le portefeuille, vous devez d’abord tenir compte de votre situation personnelle.

"Êtes-vous prêts à investir dans les FNB?"

Quels sont vos objectifs de placement et à quel moment envisagez-vous de les atteindre? Combien d’argent pouvez-vous placer? Quel taux de rendement souhaitez-vous obtenir? Quel niveau de risque pouvez-vous accepter? Avez-vous le temps et les compétences nécessaires pour gérer vous-même le portefeuille, ou aurez-vous recours à un conseiller financier ou à un produit pratique comme un fonds négocié en bourse (FNB)?

Une fois que vous aurez répondu à ces questions importantes, vous pourrez décider de quelle façon vous construirez votre portefeuille à l’aide de produits qui, ensemble, vous procureront les résultats globaux que vous désirez.

Voici quelques-uns des principes et stratégies les plus importants que vous devez prendre en compte pour élaborer un portefeuille à l’aide de FNB.

Répartition de l’actif

La diversification est l’un des principaux avantages que procure un portefeuille de placement par rapport à un placement individuel. Si vous n’effectuez qu’un seul placement, vous comptez sur lui pour vous procurer les rendements dont vous aurez besoin pour réaliser vos objectifs financiers. Vous prenez alors un gros risque. Par contre, si vous répartissez vos avoirs entre différents placements, vous pouvez réduire le risque et avoir l’occasion d’obtenir des rendements provenant de sources diverses.

Une bonne façon de diversifier votre portefeuille consiste à mettre en œuvre une stratégie de répartition de l’actif qui détermine dans quelles catégories d’actif vous investirez votre argent. Vous pouvez commencer par les principales catégories d’actif (actions, obligations et liquidités), puis cibler vos placements en les diversifiant dans le cadre de ces catégories d’actif. Par exemple, vous élargirez votre exposition globale en effectuant des placements dans les actions canadiennes et américaines, ainsi que dans celles des marchés émergents et d’autres marchés internationaux, et en investissant dans des sociétés de divers secteurs, comme les services financiers, l’industrie, la santé et les ressources naturelles. Du côté des titres à revenu fixe, vous pouvez acheter des obligations gouvernementales, des obligations de sociétés, des obligations à rendement élevé et des prêts à taux variable.

Les placements dans les FNB simplifient la répartition de l’actif, car ils offrent un accès pratique et ciblé à des catégories d’actif, des régions, des sociétés et des secteurs précis. En regroupant certains FNB au sein de votre portefeuille, vous pouvez obtenir la répartition de l’actif dont vous avez besoin pour en rehausser le rendement et limiter le risque.

Placements de base et placements satellites

Un autre élément dont il faut tenir compte dans l’élaboration du portefeuille de FNB est l’intégration des placements de base et des placements satellites. Les placements « de base » proviennent des principales catégories d’actif, comme les actions canadiennes, les actions américaines et les obligations canadiennes de premier ordre. Comme leur nom l’indique, ces placements constituent le fondement du portefeuille de nombreux Canadiens et représentent la plus grande partie des placements des investisseurs. Pour leur part, les placements « satellites » proviennent des catégories d’actif qui représentent une part moins importante du portefeuille des investisseurs, mais qui se révèlent précieuses pour diversifier le portefeuille et en améliorer le profil risque-rendement. Les actions des marchés émergents et les prêts à taux variable sont de bons exemples de placements satellites.

Les FNB sont des placements tout indiqués pour la mise en œuvre d’une stratégie de placements de base et de placements satellites. Ils représentent un moyen pratique et bon marché d’investir dans les catégories d’actif de base, mais aussi dans les marchés ciblés et spécialisés dont l’accès serait autrement difficile ou trop cher.

placements indiciels ou en gestion active

Tant les produits de placement en gestion passive (placements indiciels) que ceux en gestion active présentent des caractéristiques qui ont leur place dans un portefeuille efficace et bien diversifié.

Les rendements de placement d’un FNB diversifié et pondéré en fonction de la capitalisation boursière seront généralement comparables à ceux de son indice de référence; il s’agit donc d’un moyen pratique d’obtenir un rendement comparable à celui du marché. Les gestionnaires actifs, comme ceux de nombreux fonds communs de placement, cherchent à dégager un rendement supérieur à celui d’un marché donné en construisant un portefeuille dont la composition diffère de celle de l’indice de référence de la catégorie du fonds. Vous pouvez intégrer à votre portefeuille des FNB et des fonds communs de placement dans la proportion qui convient à vos objectifs de placement. Les investisseurs institutionnels avisés ont recours à une telle stratégie depuis des années en vue de procurer à leurs clients les meilleurs rendements possible corrigés du risque.

Stratégies axées sur la capitalisation boursière et stratégies équipondérées

Dans un marché parfaitement efficient, où les cours boursiers correspondent systématiquement à la valeur des entreprises, la capitalisation boursière représente un bon moyen d’établir la pondération d’un titre au sein d’un portefeuille indiciel (on calcule la capitalisation boursière d’un titre en multipliant son cours par le nombre d’actions en circulation). Si le cours du titre d’une société ne correspond pas parfaitement à sa valeur, c’est-à-dire si les marchés ne sont pas parfaitement efficients, les indices pondérés en fonction de la capitalisation boursière enregistreront une baisse de rendement attribuable à la pondération trop élevée des titres surévalués et à la pondération trop faible des titres sous-évalués.

Une des caractéristiques (et un des risques potentiels) des indices pondérés en fonction de la capitalisation boursière est que les titres à forte capitalisation représenteront naturellement une part plus grande du portefeuille que les titres dont la capitalisation est plus faible. Dans un tel cas, l’indice enregistre de meilleurs rendements lorsque les titres à forte capitalisation se comportent bien. En revanche, une mauvaise performance des titres à forte capitalisation aura une incidence négative plus marquée sur l’indice.

Les FNB qui appliquent une stratégie équipondérée permettent d’éviter les fortes fluctuations des rendements des indices pondérés en fonction de la capitalisation boursière. Si l’indice est composé de 100 titres, chacun se voit attribuer une pondération de 1 % au sein du portefeuille. Cette stratégie évite le « risque de concentration » qui se produit lorsqu’un nombre trop faible de sociétés (et peut-être de secteurs) a une incidence disproportionnée sur le rendement du portefeuille. Dans le cadre d’une stratégie équipondérée, les placements du portefeuille font l’objet d’un rééquilibrage à intervalles prédéterminés afin de ramener tous les titres à une même pondération.

Indexation fondamentale

L’indexation fondamentale, considérée comme la nouvelle génération des placements dans les FNB, vise à repousser les limites des indices pondérés en fonction de la capitalisation boursière. Cette méthode a été élaborée pour éliminer la baisse structurelle des rendements causée par les stratégies traditionnelles fondées sur les indices pondérés en fonction de la capitalisation boursière. Ces stratégies traditionnelles surpondèrent systématiquement les titres surévalués du portefeuille indiciel et sous-pondèrent les titres sous-évalués. L’indexation fondamentale a recours à des variables qui ne dépendent pas des variations de la capitalisation boursière; elle permet plutôt de sélectionner les titres du portefeuille et d’en établir la pondération en combinant quatre mesures de la taille des sociétés, soit les ventes totales, la valeur comptable, les flux de trésorerie et les dividendes bruts. Cette méthode rompt le lien entre le cours d’un titre et sa pondération dans le portefeuille.

Ratios d’encaissement de hausses et de baisses

Les ratios d’encaissement de hausses et de baisses d’un fonds de placement représentent un autre élément d’importance à prendre en compte pour l’élaboration du portefeuille. Le « ratio d’encaissement de hausses » indique dans quelle mesure un fonds a tiré parti du rendement mensuel positif d’un indice élargi du marché au cours d’une période donnée. Un ratio d’encaissement de hausses supérieur à 100 signifie que le fonds a enregistré de meilleurs rendements que l’indice lors des périodes où celui-ci a dégagé des rendements positifs. À l’inverse, un ratio inférieur à 100 indique que l’indice a damé le pion au fonds.

Le « ratio d’encaissement de baisses » représente l’envers de la médaille. Un ratio d’encaissement de baisses inférieur à 100 signifie que le fonds a subi des pertes moins prononcées que l’indice lors des périodes où celui-ci a dégagé des rendements négatifs. À l’inverse, un ratio supérieur à 100 indique que l’indice a subi des pertes moins lourdes que le fonds.

Pourquoi ces ratios sont-ils importants? Parce qu’ils permettent de comparer les rendements du fonds à ceux de l’indice en période de hausse et de baisse des marchés.

Par exemple, le tableau ci-dessous montre dans quelle mesure le fonds MSCI RW Top 200 Index NR (couvert en $ CA), un FNB pondéré en fonction du risque, a surpassé son indice de référence, l’indice MSCI Monde RN (couvert en $ CA), au cours des 17 dernières années et a enregistré des fluctuations moins fortes, selon l’écart-type. Le fonds a moins progressé que l’indice en période de hausse des marchés (ratio d’encaissement de hausses de 59,99), mais il a ajouté une valeur appréciable en protégeant le capital mieux que l’indice en période de baisse des marchés (ratio d’encaissement de baisses de seulement 29,67).

Période allant du 1er janv. 1999 au 31 janvier 2016

Première date

Rendement annuel

Écart-type

Ratio encaiss. hausses

Ratio encaiss. baisses

MSCI RW Top 200 Index NR

1er janv. 1999

8,00 %

8,90

59,99

29,67

Indice MSCI Monde RN (couvert en $ CA)

1er janv. 1999

3,66 %

14,33

100,00

100,00

(Source : Morningstar, en date du 31 janvier 2016 )

D’autres FNB pondérés en fonction d’un risque faible ont pour caractéristique commune de surpasser leur indice de référence respectif tout en fluctuant moins fortement et en offrant un ratio d’encaissement de baisses beaucoup moins élevé que leur ratio d’encaissement des hausses. S’il est important pour vous d’éviter les fortes fluctuations en période de hausse et de baisse des marchés, vous pourriez donc envisager d’intégrer à votre portefeuille des FNB pondérés en fonction d’un risque faible.


Des renseignements importants sur chaque FNB CI First Asset figurent dans leurs prospectus simplifiés respectifs. Les particuliers devraient consulter des professionnels, au besoin, avant d'investir. Les placements peuvent ne pas convenir á tous les investisseurs. Sous réserve de certaines conditions. Vous pouvez obtenir le prospectus en vous adressant á votre conseiller en placement, en communiquant avec First Asset ou en consultant le site www.sedar.com. Les fonds communs de placement peuvent comporter des commissions, des frais de gestion et d'autres charges. Les FNB ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et le rendement passé peut ne pas se reproduire.

Les commentaires présentés ont été préparés á titre d'information générale. Ils ne visent pas á fournir des conseils applicables á une situation particulière, y compris (sans restriction) des conseils de placement, financiers, juridiques, comptables ou fiscaux. Les opinions exprimées dans le présent document sont exclusivement celles de First Asset et peuvent changer sans préavis. First Asset ne peut être tenu responsable des pertes ou dommages, directs ou indirects, pouvant découler de l'utilisation de ces renseignements ni des erreurs ou omissions que ces renseignements peuvent contenir. First Asset n'est aucunement tenue de mettre á jour les renseignements contenus aux présentes.